Toutes les photos de ce site sont obligatoirement soumises aux droits d’auteurs et à un copyright : © F. PEURIOT - P. PLOQUIN

Home / REPORTAGES - TRAVAUX SUR COMMANDE (photos de studio) - CRÉATION DE TOUT DOCUMENT PUBLICITAIRE ET DE COMMUNICATION (CUSTOM WORK - OBRAS A PEDIDO - CREATION OF ADVERTISING MATERIALS - CREACIÓN DE CUALQUIER DOCUMENTO PUBLICITARIO) / REPORTAGES - REPORTS - REPORTAJES / COURSES LANDAISES : QUAND TÉMÉRITÉ RIME AVEC AGILITÉ (France) [30]

La Course Landaise, à la fois sport, spectacle mais aussi patrimoine, est pratiquée depuis le XVIe siècle dans le Sud-Ouest, comme en atteste un document daté de 1457 et conservé aux Archives Nationales. Celui-ci fait état d'une coutume selon laquelle, à l'occasion des fêtes de la Saint-Jean, on faisait courir vaches et bœufs dans les rues de Saint-Sever, village situé dans le département des Landes. C'est ensuite au XIXe siècle que la course landaise devient telle que nous la connaissons aujourd'hui avec l'obligation de pratiquer ces courses dans des lieux fermés et entourés de gradins, les arènes. Ce sport traditionnel gascon anime aujourd’hui quelques 80 arènes dans la région. Chaque course landaise débute par le défilé des sauteurs (en blanc, ils bondiront au-dessus des vaches en sauts à la course, sauts périlleux, sauts vrillés, sauts de l’ange, sauts à pieds joints) et des écarteurs (en boléro brodé, ils esquiveront la charge des vaches en pivotant sur eux-mêmes) au son de la marche Cazérienne...